Recrutement IT: le point sur un secteur prometteur

Recrutement IT

L’avènement des nouvelles technologies depuis les débuts de l’an 2000 a non seulement bouleversé toutes les habitudes humaines et sociales, mais a aussi révolutionné le secteur du recrutement IT. Les solutions numériques et les technologies de l’information ne cessent de se répandre comme une traînée de poudre dans notre quotidien (Cloud, Big Data, réalité virtuelle etc.). Avec l’émergence de ces nouvelles technologies, de nouveaux métiers liés à l’IT ont vu le jour. Face à ces nouvelles compétences, le recrutement dans le département IT ne cesse d’évoluer et la concurrence se fait parfois rude.

De nouveaux secteurs d’activité de l’IT ont émergé depuis les dernières années et les évolutions technologiques ne cessent de nous surprendre. Malgré une crise sanitaire des plus dures, le marché de l’emploi de l’IT s’est montré plus résilient que jamais pour trouver des solutions numériques afin de s’adapter aux conditions sanitaires.

Quels sont aujourd’hui les profils IT les plus recherchés par les cabinets de recrutement ? et comment peut-on appréhender le futur du marché de l’emploi marocain ?

Dans cet article, Digital Cook vous embarque dans les coulisses du recrutement IT dans le royaume marocain, et vous en dit plus sur les métiers les plus prisés dans le marché de l’emploi.

Le recrutement IT au Maroc : les emplois les plus recherchés

Il est important de savoir que le secteur IT regorge de compétences diverses et variées. En effet, les technologies de l’information désignent les différents usages des ordinateurs, des réseaux et des processus de stockage de données électroniques.

Dans le cas du recrutement au Maroc, celui-ci s’est avéré prometteur compte tenu du nombre accru d’informaticiens locaux. En effet, selon le baromètre Rekrute.com, plus de 57 % des informaticiens diplômés au Maroc sont en poste. D’un autre côté, les entreprises IT locales ne cessent de se développer et continuent à rechercher les nouveaux talents du net.

Dans le palmarès des pays les plus recherchés en IT, l’ingénieur en sécurité de l’information vient en tête de liste. Ce spécialiste de la cybersécurité est devenu depuis quelques années, un acteur indispensable dans toute entreprise. Il détient un rôle clé dans l’élaboration de systèmes de sécurités de données et des logiciels de son institution.

En second lieu, viennent les développeurs full-stack. Ceux-ci sont les génies derrière la création et le développement d’applications numériques, de logiciels et de sites web. Ils sont souvent sollicités en entreprise pour leur pluriactivité notamment dans l’exécution du travail en front-end et en backend.

Le Data Scientist est le troisième poste le plus recherché au Maroc. Ce spécialiste des données numériques a un rôle en entreprise. En effet, celles-ci ont depuis peu mesuré l’importance de l’analyse de données pour améliorer leur expérience client et en savoir plus sur leurs consommateurs.

Le développeur Java est également très sollicité dans les entreprises marocaines puisqu’il est un des seuls à maîtriser les langages de programmation. Il est chargé du développement d’applications mobiles pour le système d’exploitation Android, les Smarts TV et les applications de bureau.

En somme, les métiers de l’IT représentent plus de 37 % des professions les plus demandées au Maroc. Cela constitue une évolution de plus de 140 %. Plus encore, le recrutement IT a été le secteur professionnel le plus demandé durant le mois d’avril 2022.

La rémunération dans les département IT

Grâce aux pluies d’offres de travail dans le secteur informatique, celui-ci jouit d’une assez bonne réputation en matière de rémunération. Néanmoins, les salaires acquis par les spécialistes en informatique dans le royaume varient en fonction du cursus académique, des années d’expérience et des postes occupés. Mais de nombreuses entreprises appuient leur système salarial sur les objectifs des compétences. En effet, plus de 40 % des informaticiens et employés du secteur IT touchent une rémunération sur objectif en plus de leur salaire fixe.

Les conditions de travail du département IT

Bien que le secteur informatique soit de plus en plus sollicité par les entreprises locales et internationales du pays, les conditions de travail, quant à eux, restent à revoir.

Ainsi, avec les changements établis après la crise sanitaire dans la gestion des ressources humaines, de nombreux collaborateurs ont pu exprimer leur mécontentement les conditions de travail qu’offre leur entreprise. Parmi leurs demandes les plus revendiquées, on retrouve l’écart salarial entre les hommes et les femmes, l’équilibre entre vie professionnelle/personnelle.

Le sujet des relations avec le management revient souvent lorsqu’on parle de conditions de travail. Il s’agit d’une des plus importantes sources de motivation pour les IT marocains. À ce stade, les entreprises marocaines sont amenées à revoir leur stratégie managériale et à adapter leurs conditions de travail aux nouveaux changements opérés pour le bien-être au travail de leurs collaborateurs.

Le recrutement IT au Maroc et partout dans le monde a observé ces dernières années une évolution fulgurante notamment dans les conditions de travail mais également dans l’émergence des nouveaux métiers de l’IT. Grâce aux avancées technologiques et numériques, ce secteur est promu à une belle évolution et se verra propulser parmi les départements les plus importants d’une entreprise.